Image Abilio Diniz

Abilio Diniz


Abilio Diniz

Abilio Diniz (Abilio-diniz) est né en 1936 à São Paulo. Pour ne plus être une tête de turc, il a les arts martiaux. Abilio Diniz aspire à parfaire ses connaissances en économie aux USA.

C'est sur un boulevard fréquenté de Sao Paulo que le père d’Abilio Diniz a ouvert sa première boulangerie. Le magasin de la famille Diniz est appelé Pão de Açúcar, faisant bien entendu référence au Pain de Sucre de Rio. A la toute fin des années 50, le jeune homme inaugure le 1er supermarché du groupe. Dix ans plus tard, le groupe totalisait quarante supermarchés et mille quatre cents salariés La boulangerie du père d’Abilio Diniz est à l’origine du Groupe Pão de Açúcar (GPA).

Abilio Diniz cède 1 milliard de dollars d’actions à Casino. Le président directeur de général de Casino, Jean-Charles Naouri, est censé prendre le contrôle du groupe GPA 7 années plus tard. Casino a le contrôle Grupo Pão de Açúcar à partir de 2012. C’est la désunion et le départ de l'entrepreneur brésilien du conseil d’administration quelques semaines plus tard. Le regroupement de Carrefour Brésil avec GPA ne s'accomplit pas du fait de l'opposition du patron de Casino et de l’abandon de la Banque Brésilienne de Développement. Abilio Diniz veut saisir l’opportunité de transformer son groupe en numéro 2 mondial de la grande distribution en réalisant la fusion du groupe GPA avec Carrefour Brésil au début de notre décennie.

Un homme de poids au sein du sous-continent brésilien

D’après l’hebdomadaire brésilien "Epoca", il fait partie des cent personnes possédant le plus d'influence au sein du sous-continent brésilien. Au Brésil, l'un des personnages les plus charismatiques est Abilio Diniz. D'après "Forbes", le patrimoine d’Abilio Diniz est estimé à 3,7 milliards de $ et fait de lui la dixième fortune du sous-continent brésilien.

Abilio Diniz a encore la volonté d'investir

Abilio Diniz s'occupe de Brasil Foods et cherche de nouvelles possibilités d’investissement depuis son retrait de Grupo Pão de Açúcar. Il est nommé président du conseil d’administration de BRF (Brasil Foods), un géant de l'agroalimentaire au printemps 2013. Il retrouve le secteur de la distribution au Brésil, à presque 80 ans et avec un partenaire de premier plan. En juin 2015, Péninsula fait monter sa participation à douze pour cent du capital de Carrefour au Brésil. Dès lors, Abilio Diniz possède, à travers Peninsula, deux places au conseil d’administration.