Image Abilio Diniz veut monter au capital de Carrefour   - Capital.fr

Abilio Diniz veut monter au capital de Carrefour - Capital.fr


Abilio Diniz veut monter au capital de Carrefour   - Capital.fr

Un patron qui a traversé les crises

Abilio Diniz (Capital.fr) est kidnappé durant de l'élection présidentielle de 1989. Délivré après sept jours de captivité, il restera traumatisé à vie par cette événement. Au cours de la décennie 90, alors que le Brésil est en période de crise, le le groupe de cet entrepreneur rencontre de graves complications financières. En 1995, Abilio Diniz ouvre le capital du Grupo Pão de Açúcar. Le groupe se transforme en chef de file de la distribution au Brésil après que l'homme d'affaires ait déclenché une période d’acquisitions.

Abilio Diniz est le papa de 6 enfants, c’est un homme pour qui les valeurs familiales sont fondamentales. Autrefois goal, ayant aussi pratiqué la boxe et la capoeira, le chef d'entreprise reste un athlète dans l'âme qui commence sa journée par un entraînement sportif. Défendant le contentement et la motivation des équipes dans les sociétés, le "capitalisme responsable" est un courant fondé aux USA auquel appartient l'entrepreneur. Abilio Diniz est catholique pratiquant, il voue un culte à Sainte Rita, la patronne des situations perdues.

Disposant d'un patrimoine évalué à près de 4 milliards de $, Abilio Diniz est la 10e fortune du sous-continent brésilien, selon "Forbes". Avec pour buts de rendre concurrentielles les sociétés brésiliennes et d’améliorer la performance des prestations publiques, la Chambre de Politique et de Compétitivité et performance accueille l'entrepreneur en 2011. Au Brésil, l'un des personnages les plus fascinants est le businessman. Abilio Diniz est devenu l’un des individus les plus puissants du sous-continent Brésilien.

Une jeunesse au Brésil

Saviez-vous qu'enfant, il a pratiqué les arts martiaux afin de ne plus être une tête de turc ? C’est en Amérique du Nord qu’Abilio Diniz projette de continuer ses études en économie. Petit, Abilio Diniz est victime de la méchanceté des gosses de son quartier.

Abilio Diniz renoue avec le monde de la grande distribution brésilienne, à presque 80 ans et en compagnie d'un partenaire de premier plan. En portant ses parts dans le capital de Carrefour France à plus de cinq pour cent des actions, Peninsula est le quatrième actionnaire de Carrefour. Abilio Diniz s'occupe de Brasil Foods et recherche de nouvelles perspectives d’investissement depuis son retrait de Grupo Pão de Açúcar. Peninsula, un fonds d'investissement créé par la famille Diniz, annonce en décembre 2014 son entrée au capital de la branche brésilienne de Carrefour, à hauteur de 10%.